URGENCE ABSOLUE

Nous avons besoin de votre aide pour deux raisons :

Le 1er janvier 2014, nous n’aurons plus de lieu pour poursuivre la mise en place de notre lieu de culture solidaire que nous avons mis en place à la chapelle des Capucins pendant deux ans.

1- En attendant de trouver un lieu, il nous faut trouver un espace minimal (studio par exemple) pour pouvoir continuer à travailler, nous réunir, accueillir. Sans ce minimum l’association des Arpent d’art sera en danger de disparition ; Coût estimé de 400 à 500 euros par mois.

2- Nous voulons au moins mettre en place, comme projet, l’accueil culturel de week-end c’est-à-dire l’accompagnement à des spectacles pour tous ceux et celles qui ont du mal à le faire seuls. L’accompagnement comprend l’aide financière, les échanges avant et après le spectacle et donc un lieu pour se rencontrer. Coût estimé : 100 euros par mois.

Pour cela nous comptons sur vos dons, déductibles des impôts : 66% du don dans la limite des 20% du revenu imposable. Ces dons peuvent être épisodiques ou réguliers.

Pour assurer un financement régulier de nos actions, nous faisons appel à des personnes qui pourraient faire un don mensuel de 10, 20, 30 euros. Dans ce cas, elles recevront un récapitulatif du total de leurs dons à la fin de chaque année. Bien sûr les dons réguliers peuvent être interrompus.

Merci pour votre aide et l’attention que vous portez à notre projet.

Sur le site dédié au fonds de dotation TRANSEPT 37, vous trouverez l’imprimé à remplir et à joindre à votre don. Votre chèque est à adresser à l’adresse suivante :

TRANSEPT 37, chez M. LEBRET, 26 chemin des Minimes, 37520 LA RICHE

 

 

 
     
 

Chers amis

 

Un certain regard sur le monde actuel. Nous sommes un groupe à avoir participé grâce aux éducatrices Corinne et Joëlle du CATTP. Nous avons constaté des changements climatiques en France : orages violents, glissements de terrain, des inondations fréquentes, de la neige quand l’hiver est terminé, la fonte des glaciers, parfois des mois de pluie et de sécheresse, de très grandes variations de température, trop chaud l’été et pas assez de soleil au printemps, diminutions des abeilles et des bourdons, cultures en retard, fruits en petite quantité et pas assez sucrés etc.…

C’est le chaos, le terrorisme,les marées noires, les centrales atomiques et leurs déchets, les pesticides qui donnent le cancer et des malformations chez les bébés, l’ordinateur et l’individualisme, les déchets, l’humanisme qui disparaît, la course à l’argent, l’indifférence. De nouvelles maladies, les allergies,les cancers, des bactéries qui résistent aux traitements, pollutions en tout genre de la terre , de l’eau, des mers et des océans. Le non respect des êtres et des animaux. L’extraction des gaz de schiste qui entraîne la pollution de l’eau potable, des tremblements de terre et la défiguration des paysages.

Il nous faut toujours lutter : les personnes malades de dépression pouvant entraîner la mort, par exemple. Il faut une reconnaissance de la société actuelle et que l’on entende plus dire que c’est de la comédie, qu’il ou elle n’est pas malade, que ce n’est rien. Tout le monde a droit à sa place dans cette société implacable où le handicap est exclu.

Tout le groupe du CATTP milite pour notre réhabilitation : tout le monde a des droits et des devoirs, même les handicapés. Nous espérons que le gouvernement apportera de l’argent pour la psychiatrie, pour améliorer l’état des malades et leur confort, leur permettant d’avoir des traitements sans effets secondaires dont la prise de poids. Cela est aberrant et difficile à supporter.

Il faut absolument que l’association des Arpents d’art continue son œuvre pour donner un but aux artistes comme nous. Elle nous encourage à suivre notre chemin dans l’optimisme, et l’espoir à travers des expositions qui ont le mérite d’exister. Nous aussi, malgré notre handicap, nous sommes des artistes dans notre genre. Il faut exploiter nos dons dans tous les domaines. C’est notre manière d’exister. Aidez cette association dont Mr Lebret fait partie à trouver un autre endroit.

Nous savons que chacun a ses problèmes mais le risque est l’individualisme. Ouvrez les yeux ! Si chacun apportait sa pierre pour aider l’association à trouver un autre lieu ? Il n’est pas possible que cela s’arrête, car les gens qui ont un handicap ne pourraient plus s’exprimer et faire voir au monde ce qu’ils sont capables de faire. Les expositions sont motivantes pour la créativité et la confiance en soi et nous permettent d’oublier nos problèmes pendant ces moments-là.

Nous comptons sur vous pour nous aider à dépasser le handicap et permettre à l’association des Arpents d’art de trouver un autre endroit de culture. Nous remercions Mr Lebret de tout notre cœur de continuer. Il faut que chacun soit vigilant et dire non, à notre mort.

 

Merci à tous de m’avoir écoutée. Amicales pensées.

 

Le groupe du CATTP

Annie

 

NB. Cette lettre a été lue par Annie Gaillot le samedi 5 octobre 2013, lors du vernissage de l’exposition d’installations ayant pour thème : un regard sur le monde actuel. Avec l’accord de Madame Annie Gaillot nous publions cette lettre sur le site de l’association des Arpents d’art ainsi que sur le site du fonds de dotation TRANSEPT 37.

Madame Annie Gaillot a participé avec une quarantaine d’œuvres à l’exposition qui s’est tenue du 7 au 29 septembre 2013, avec Nicole Potet, Franck Piolet et Fode BAYO ,. à la chapelle des Capucins,8 rue de la Pierre à Tours. Concerts (dont la reprise du concert organisé par Chopin et Franchomme, à TOURS , le 3 septembre 1833,grâce au travail de Christian Secretan, de Jean Jude et de FxTourte,fine and rare bows) et théâtre ont eu lieu au cours de cette exposition.

Il nous est apparu évident que cette lettre disait précisément ce pourquoi l’association des Arpents d’art existe et ce pourquoi elle a créé le fonds de dotation TRANSEPT 37 : faire vivre un lieu de culture solidaire, accueillant tous les modes de créations artistiques, toutes les personnes sans distinction, et où sont accueillis avec une attention particulière, celles et ceux qui pour des raisons de difficultés psychiques et sociales restent plus ou moins exclus du vaste champ de la culture et ainsi leur permettre de découvrir et de faire passer leur création au public, de sortir de l’isolement, de la stigmatisation .

A la fin de cette année 2013 nous n’aurons plus de lieu. La ville de Tours qui va devenir propriétaire de la Chapelle des Capucins ne nous a pas prévu dans son programme ! Mais nous tenons à préciser que les groupes de musiques anciennes qui vont y être accueillis n’étaient pas exclus de notre projet, bien au contraire, puisque notre projet, dans l’intérêt mêmes des personnes que nous accueillons avec une attention particulière, permettait à ces groupes d’y avoir toute leur place autant pour les répétitions que les concerts.

Mais qui nous éclairera sur l’attention apparemment sélective de la Mairie de Tours qui oublie que son pouvoir de décision et de choix entraîne des devoirs de parole, de dialogue, d’attention envers les personnes concernées par ses choix et décisions ?

 

Comme vous l’aurez compris, nous ne pouvons compter, selon l’expression, que sur nous-mêmes ! Mais bien sûr, ce n’est pas suffisant. Aussi faisons nous appel à vos dons, déductibles des impôts, et adressés au FONDS DE DOTATION TRANSEPT 37 en y joignant le formulaire (rempli), disponible sur le site.

 

 

 
     
 

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Il pourra vous paraître surprenant qu’à l’époque actuelle nous venions vers vous pour faire appel à votre générosité afin de nous aider à continuer notre action culturelle auprès des personnes confrontées à des difficultés psychiques et/ou sociales qui souvent disposent de revenus en dessous du seuil de pauvreté.

Mais vous savez sans doute que les services de psychiatrie, les services médico-sociaux et sociaux sont loin de disposer de tous les moyens nécessaires pour tenir compte de toutes les nécessités de la vie sans oublier la culture qui permet d’aider à réfléchir, à penser sa vie, à sortir de la solitude, à rencontrer les autres et à oser exister.

Un lieu de culture solidaire accessible à tous, où chaque personne peut non seulement découvrir mais aussi s’exprimer, partager avec les autres son désir de faire, de dire et trouver la possibilité et les moyens de réaliser ses projets, nous semble une nécessité.

Nous faisons donc appel, à toutes celles et ceux qui pourraient nous aider, à faire un don au fonds de dotation TRANSEPT 37, d’utilité publique, paru au journal officiel du 27 avril 2013.

Il doit permettre de procurer un lieu à l’association « Les Arpents d’art » (loi 1901) qui a créé ce fonds. En effet, elle ne va plus disposer de lieu en 2014 pour continuer à mettre en œuvre un lieu de culture solidaire. Ce fonds de dotation pourra aussi participer au financement de projets d’associations, d’artistes, afin que ce lieu offre la plus grande possibilité de rencontres et de croisements des diverses expressions artistiques.

Tout ceci est détaillé dans le texte de notre appel et dans les statuts du fonds, particulièrement le préambule et l’article 2 des statuts.

Là où l’état ou les collectivités locales trouvent leur limites financières, l’initiative collective et solidaire peut inventer de nouvelles façons de ne pas laisser sur le bord de la route les personnes en difficultés. Elle peut aussi mettre l’accent sur le fait que la culture, au travers de toutes les expressions artistiques, peut permettre de retisser des liens sociaux et d’ouvrir des espaces de pensée, de parole et de liberté.

En faisant un don (déductible en partie du montant de votre impôt, par exemple : 100 euros de don pour les particuliers donnent droit à 66 euros de réduction d’impôts soit 66 % de réduction. Pour les entreprises : 60 %), vous nous permettrez de trouver un nouveau lieu en 2014 pour poursuivre notre projet et, dans le cadre de ce projet, de créer un accompagnement culturel de week-end pour les personnes en difficultés. Ce sera une nouvelle initiative.

Nous vous remercions pour votre générosité et pour l’attention portée à notre appel.

 

Veuillez, Madame, Mademoiselle, Monsieur, agréer l’expression de nos salutations respectueuses et nos sincères remerciements.

 

 
     
 

Appel pour un lieu de culture solidaire

De l’association (1901) les Arpents d'art au fonds de dotation Transept 37

Un petit bout d’histoire.

Ce sont des patients de psychiatrie qui ont poussé quelques soignants à créer avec eux l’association « les Arpents d’art » en 2009, afin de poursuivre une expérience commencée dans le service de soins où quelques uns d’entre nous travaillaient et à l’extérieur (au Carré Davidson) : rencontres et mélange du travail d’artistes et de patients.

Les Arpents d’art ont proposé une première création mêlant patients et soignants en 2011 : ARTAUD – CRI qui a été présentée au Château du Plessis où nous étions accueillis par la compagnie Cano Lopez et, ensuite, au Carré Davidson.

Après la fermeture du carré Davidson, l’association APAJH, (8 rue de la Pierre, à Tours) nous a accueilli gracieusement à la Chapelle des Frères Mineurs Capucins, construite en 1929-1930 par les frères Perret et inoccupée depuis plusieurs années. Elle nous a soutenu dans le projet de l'ouvrir au public en tant que lieu de culture solidaire.

Qu’entendons-nous par « lieu de culture solidaire » ?

Nous partons d’une constatation.

Beaucoup de gens n’ont pas accès à la culture, pour diverses raisons mais deux sont bien connues : la précarité sociale et les difficultés psychiques. Ces deux raisons qui peuvent se cumuler coupent les personnes de la vie sociale et de leurs possibilités créatrices.

Nous avons donc donné un objet à notre projet.

Il s’agit d’inventer sans cesse dans un lieu des possibilités de créations artistiques et d’ouverture aux créations. Un lieu qui accueille donc toutes les personnes mais avec une attention particulière pour les personnes en difficultés afin que leur réalité, celle de l’exclusion et de la stigmatisation, soit, non pas oubliée, mais combattue par l’ouverture sur le vaste champ de la culture – indispensable à la vie – et qui ne peut être considérée seulement comme un luxe ou un plus.

Mais nous avons donné aussi un cadre à notre projet.

Nous souhaitons que ce lieu permette

-la rencontre des personnes en difficultés et les autres,

-la rencontre des créations artistiques dans tous les domaines,

-les créations de toutes celles et ceux qui souhaitent mener un projet de création individuelle ou collective

Pour y parvenir, nous devons veiller à ce que le cadre qui en fixe le fonctionnement institutionnel repose sur la participation de toutes les personnes, institutions, associations et artistes qui soutiennent un tel projet. Nous souhaitons un cadre qui soit collectif et en même temps garant du souci de faire valoir le caractère toujours singulier de toute création et de chacun.

Dans cet esprit là ont eu lieu les manifestations suivantes :

  • Juin 2012 : exposition de photographies d'un voyage en Crète de Patrick Robert, membre de l'association. C’est la première fois qu’il présentait seul au public ses photographies.

  • Septembre 2012 : vidéo d'artistes en coopération avec la  Chapelle Saint Anne .

Journées du patrimoine : exposition de photographies du travail des frères Perret prises par des membres des Arpents d’art au Havre, à Paris et au Raincy.

  • Octobre 2012 : concert de Carine Achard.

  • Novembre-décembre 2012 : Gilles Lollivier, membre des Arpents d'Art, poursuit son projet d’une rétrospective de plus de 20 années de travail. Il présente plus de cent cinquante oeuvres (peintures, dessins, photos).

  • Janvier 2013 : Christine Baudouin, photographies de la Chapelle des Capucins. Représentation théâtrale : je vais te dire par l’association « les Arts multiples ».

  • Février 2013 : une installation photographique, « Endurance », de Xavier Oliveiro.

  • Mars-avril 2013 : Deux installations de Pierre Fuentes « Utopie(s) » (vidéo) et KCO « Flottement(s) » ( sculptures) et autres œuvres de ces deux artistes.

  • Mai 2013 : Michel Gressier, plasticien du vent, accroche ses cerfs-volants. Au cours de cette exposition : récital de piano avec François Cornu ,31 mai, (Chopin, Liszt …).

  • Juin 2013 : Dimitri Tsiapkinis présente son travail ( danse) avec patients et soignants ainsi qu’un duo d’enfants.

  • Septembre 2013 : Annie Gaillot présente une rétrospective de ses peintures avec Franck Piolet (peintures) et Karin Opolko (peintures, photos)

Journées du patrimoine : exposition de photos : La chapelle dans tous ces états.

  • Octobre 2013 : installations de membres des Arpents d’art, de lieux de soins … sur le thème : un certain regard sur le monde actuel.

  • Novembre 2013 : Vidéos avec la Chapelle Sainte Anne

De juin à octobre 2013 sont aussi prévus d’autres concerts : du pianos toujours avec improvisations, jazz mais aussi flûtes anciennes, musique de la Renaissance et bal.

Pourquoi la création d'un fond de dotation TRANSEPT 37 ?

En novembre 2012, sachant que l'association « APAJH » allait vendre ses bâtiments, nous avons l'espoir de continuer l'aventure au delà de l'année 2013.

Dans un premier temps, nous informons donc les futurs acheteurs, Humanisme et Habitat, de créer un lieu de culture solidaire dans ce lieu et donc d’être candidats pour assurer la vocation culturelle diversifiée de la Chapelle, conformément aux exigences de la ville de Tours, selon les informations que nous avions.

Dans un second temps, apprenant que les acheteurs souhaitaient se libérer de la chapelle, nous avons envisagé l’acquérir pour mettre en œuvre notre projet en créant un fonds de dotation permettant de faire appel au mécénat.

C’est à ce moment–là que la ville de Tours, a créé la surprise, des propriétaires actuels et de nous-mêmes, en décidant de préempter le lieu- ce qui est son droit- alors que rien ne le laissait prévoir .Personne ne s’est préoccupé de nous, sinon les propriétaires actuels. Nous pensions que vers l’automne 2013, il y aurait une confrontation sur les projets des candidats pour cette chapelle et qu’ensuite une décision serait prise par les futurs acheteurs.

Pendant toute cette année 2013, nous poursuivons la préparation d’un spectacle théâtral, dans la suite du projet ARTAUD-CRI, autour d’un texte de Gabriel Garcia Marquez et de l’exposition d’installations : « un certain regard sur le monde actuel ».

ALORS TOUT CELA DEVRAIT-IL S’ARRETER AU BOUT DE DEUX ANS, FAUTE DE LIEU ?

Après un moment d’abattement, nous avons décidé de maintenir notre projet de création d’un lieu de culture solidaire et donc de poursuivre la création d’un fonds de dotation pour y parvenir,

L’expérience acquise dans la chapelle des Capucins ne pouvait, en effet, pas être oubliée par nous-mêmes. Elle nous a permis de rendre déjà effectif un lieu de culture solidaire.

Le fonds de dotation TRANSEPT 37 a été créé pour pouvoir poursuivre ce projet.

Le nom gardera trace de ce lieu qui a déjà vu le jour dans la Chapelle des Capucins.

Sa création est devenue effective par sa parution au journal officiel du 27 avril 2013.


POUR POUSUIVRE NOTRE PROJET, NOUS NE POUVONS QUE FAIRE APPEL A VOTRE AIDE.

COMMENT PARTICIPER ?

Un fonds de dotation est d'utilité publique et permet de recueillir des dons de particuliers et d'entreprises qui sont donc déductibles des impôts.

La totalité de vos dons versés au cours de l’année, avant le 31 décembre 2013, vous ouvre le droit à une déduction de 66% (Particuliers) , 60% (entreprises) des sommes versées du montant de votre impôt sur vos revenus dans la limite de 20% du revenu imposable.

Exemples.

Pour les particuliers :

Vous donnez 50 euros. Vous pouvez déduire 33 euros du montant de votre impôt.

Vous donnez 100 euros. Vous pouvez déduire 66 euros du montant de votre impôt.

Vous avez donné plusieurs fois sur l’année des sommes différentes. (Exemples : plusieurs fois 10 euros, 20 euros, 30 euros etc.).

L’imprimé légal qui vous sera envoyé, pour joindre à votre déclaration d’impôt, récapitulera la totalité des sommes versées et donnera lieu au 66% de déduction.

Pour les entreprises :

La déduction est de 60%.

La législation fiscale peut évoluer. Les chiffres donnés sont ceux de l’année fiscale 2012.

Comme l’indiquent les statuts qui seront envoyés à tout donateur, quelque soit son don, chaque donateur sera informé régulièrement de l’usage qui est fait de son don et donc des projets financés par le fonds de dotation Transept 37.

Nous vous ferons participer ainsi à notre projet qui ne saurait exister sans votre soutien.

 

La gestion de ce fonds de dotation, créé par l’association des Arpents d’art, est indépendante de celle de cette association.

Pour tout contact, vous pouvez écrire à TRANSEPT 37, 26 chemin des Minimes, 37520 LA RICHE ou téléphoner à Roland LEBRET 06 83 61 02 25 ou 02 47 51 36 58 ou adresser un mail : rlebret@netcourrier.com.

 

 
     
  TRANSEPT 37 imprimé appel aux don